Catégories
Astuces et Design

Que sont-ils? – Smashing Magazine

A propos de l'auteur

Eric est un designer basé à Boston qui aide à créer des solutions simples qui répondent aux besoins pratiques, physiques, cognitifs et émotionnels d'une personne.
Plus à propos
Eric
Bailey

Une expérience équivalente est celle qui a été délibérément conçue et construite pour pouvoir être utilisée par le plus large éventail possible de personnes. Pour créer une expérience équivalente, vous devez comprendre toutes les différentes façons dont les gens interagissent avec la technologie, ainsi que les obstacles communs auxquels ils sont confrontés.

Si vous passez suffisamment de temps à interagir avec des praticiens de l'accessibilité numérique, vous pouvez rencontrer l'expression «expérience équivalente». Ce dicton résume de façon concise une grande partie de la philosophie qui sous-tend le travail d'accessibilité.

Notre industrie a tendance à se concentrer sur Comment, souvent au détriment de Pourquoi. Pour les problèmes liés à l'accessibilité, il est essentiel de se renseigner sur l'histoire et les expériences vécues des personnes handicapées en tant que contexte pour comprendre le besoin de conception et de code créé en ayant à l'esprit l'accès.

Il s'agit du premier de deux articles sur le thème de l'équivalence et de sa relation avec l'accessibilité numérique. Cela nous aidera à définir ce qu'est une expérience équivalente. Une fois que nous aurons établi une compréhension commune, je discuterai ensuite de la manière de mettre en œuvre des expériences équivalentes pour les problèmes courants liés à l'accessibilité.

L'état des choses

La vérité est que même si nous vivons dans un monde multi-appareils plein de smartphones, de réalité augmentée, d'assistants vocaux et de capteurs intelligents IoT, notre valeur par défaut est toujours principalement:

  • Visuel,
  • grand écran,
  • connexion rapide,
  • ordinateur et affichage puissants,
  • Masculin,
  • blanc,
  • riches,
  • Jeune,
  • Occidental,
  • maîtrisant la technologie,
  • et capable.

Cela reflète les préjugés inhérents à la façon dont nous concevons, développons et cultivons les produits.

La liste précédente n'est peut-être pas la chose la plus confortable à lire. Si vous n'avez pas déjà fermé l'onglet du navigateur, prenez un moment pour considérer vos flux de travail quotidiens, ainsi que qui sont vos collègues, et vous commencerez à comprendre à quoi je veux en venir.

À la base, offrir une expérience équivalente consiste en définitive à préserver intention – avec l'intention d'être la force motrice derrière la création d'un site Web ou d'une application Web et de tout le contenu et les fonctionnalités qu'elle contient.

Cela se traduit par la signification de chaque interaction, chaque composant, chaque photo ou illustration, chaque ligne de code étant compréhensible par le plus large éventail de personnes, quel que soit leur appareil ou leurs capacités.

Art antérieur

Je ne suis pas la première personne à discuter de ce sujet (et, espérons-le, pas la dernière). Conférencier, formateur et consultant Nicolas Steenhout est l'un de ces avocats. Son grand poste, L'accessibilité concerne les personnes, pas les normes, vaut bien la lecture.

Si vous êtes le genre de personne qui aime les podcasts, ses règles A11y ont une merveilleuse série appelée Soundbites. Il présente «de brèves discussions avec des personnes handicapées sur les obstacles qu'elles rencontrent sur le Web». Ces entrevues perspicaces touchent également à ce que cet article traite.

Qu'est-ce qui n'est pas une expérience équivalente?

Montrer des exemples de ce que quelque chose n'est pas peut être un moyen d'aider à le définir. Pour des expériences équivalentes, un exemple serait une application web destinée à être utilisée par le grand public n'ayant pas de point d'arrêt mobile.

La vue Tableau de bord du site Web non réactif de WageWorks affichée sur un iPhone. Des invites pour commander des avantages pour les déplacements domicile-travail sont présents, mais ils sont vraiment minuscules car cela suppose que je les vois sur un ordinateur portable ou de bureau
Il n’est pas difficile d’imaginer une situation dans laquelle je souhaiterais ajuster mes avantages sociaux lors de mes déplacements. (Grand aperçu)

Avec cet exemple, toute personne utilisant un appareil avec un petit écran est obligée de pincer, de faire un panoramique et de zoomer pour obtenir ce dont elle a besoin. Ici, le fardeau est placé sur toute personne dont le seul crime était d'utiliser un smartphone.

Très probablement, celui qui a conçu, conçu et développé cela n'a pas cessé de penser à des circonstances autres que les leurs. Dans ce genre de scénario (malheureusement encore trop courant), je ne fais que garantir que l'application Web génial sur les ordinateurs portables ou de bureau des concepteurs et développeurs qui l'ont réalisé.

Les personnes utilisant un smartphone pour accéder à ce site Web sont victimes de circonstances. L'effort supplémentaire que quelqu'un doit faire pour le faire fonctionner indique indirectement qu'il n'était pas une priorité, et donc pas valorisé. Si vous avez utilisé le Web pendant une partie importante du temps, je suis prêt à parier cela, ou une expérience similaire vous est arrivée.

Cet exemple est également un saut, un saut et un saut loin d'un autre problème d'accessibilité commun, mais sérieux, que nous ne considérons pas souvent: zoom de l'écran:

Zoom d'écran

Le zoom à l'écran est lorsque quelqu'un ne peut pas zoomer sur ses affichages et agrandir le texte – de nombreuses applications mobiles natives en sont coupables. Lorsque vous interdisez ce type de comportement, vous dites aux utilisateurs potentiels qu'à moins qu'ils aient une vision similaire à vous, vous n'êtes pas intéressé à ce qu'ils puissent utiliser votre application.

Pour ce scénario, un doux rappel que nous vieillirons tous et que le vieillissement s'accompagne d'une multitude de problèmes liés à la vision. Une question que vous devriez vous poser est de savoir si votre futur moi sera capable d'utiliser les choses que votre moi actuel fait. Une question de suivi est de savoir si vous demandez également aux personnes que vous gérez cela.

Les expériences accessibles ne sont pas nécessairement équivalentes

Cela pourrait être un peu difficile d'un concept à saisir au début. Utilisons cette machine Rube Goldberg faite par Joseph Herscher pour passer le poivre à son invité pour comparer:

Pour faire passer le poivre, la machine l'envoie à travers un système élaboré de poids, contrepoids, rampes, objets roulants, catapultes, guillotines, brûleurs, minuteries, carrousels, etc. – tous construits à partir d'articles de cuisine courants. Bien que cette configuration techniquement assurez-vous que le poivre est passé, c'est un processus ennuyeux, surmené et long.

De nombreuses expériences numériques ressemblent beaucoup à une machine Rube Goldberg en matière d'accessibilité. Étant donné que les problèmes d'accessibilité sont si répandus, de nombreuses formes de technologie d'assistance fournissent une large gamme de fonctionnalités pour permettre à leur utilisateur de contourner les obstacles courants.

Malheureusement, découvrir des obstacles, puis trouver et activer la combinaison appropriée de fonctionnalités pour les surmonter peut prendre un temps et des efforts disproportionnés.

Autrement dit: un simple clic sur un bouton pour une personne handicapée peut prendre beaucoup plus de temps et d'efforts pour une personne handicapée, selon la façon dont le bouton a été créé.

Effets effrayants

Frustrant, le temps et les efforts supplémentaires qu'une personne handicapée doit consacrer à la réalisation d'une expérience techniquement accessible peuvent se répercuter sur sa ou ses conditions de handicap. Par exemple, la présence d'un handicap moteur comme l'arthrite peut rendre l'expérience globale encore plus éprouvante.

Les problèmes d'accessibilité cognitive sont également une autre chose importante à considérer. Ce qui peut sembler facile à comprendre ou intuitif à utiliser pour une personne peut ne pas l'être pour une autre. Ceci est particulièrement répandu dans les situations où il y a:

L'accessibilité cognitive n'est pas non plus une préoccupation abstraite. Une mauvaise conception d'interface utilisateur qui ignore les circonstances de l'utilisateur final et lui décharge trop de charge cognitive peut avoir des conséquences très réelles et très graves.

Capture d'écran du ProPublica présenté, intitulé «Cours de collision: les systèmes de direction à écran tactile installés par la marine pour économiser de l'argent. Dix marins payés de leur vie. " Le paragraphe d'introduction se lit comme suit: «Lorsque l'USS John S. McCain s'est écrasé dans le Pacifique, la Marine a blâmé l'équipage du destroyer pour la perte de 10 marins. La vérité est que la technologie défectueuse de la Marine a mis le McCain au désastre. » En arrière-plan, deux grands écrans tactiles avec des cadrans virtuels, des curseurs et d'autres widgets compliqués. Les écrans tactiles sont placés devant la fenêtre d'un navire, avec une mer brumeuse et orageuse à l'extérieur.
L'armée regorge d'exemples d'interfaces médiocres imposées à des personnes qui n'ont pas le choix en la matière. C’est aussi l’une des origines de la pensée du design inclusif. (Grand aperçu)

Effets composés

Ces facteurs ne s'excluent pas mutuellement. Les partisans de la théorie de la cuillère savent que les expériences inaccessibles conspirent pour saper l'énergie mentale et physique d'une personne, la laissant épuisée et démotivée. Pire, ces types de scénarios sont souvent plus qu'une simple personne opérant perpétuellement à une capacité diminuée.

Des expériences numériques frustrantes peuvent conduire une personne à les abandonner, intériorisant la faute du système comme son propre échec personnel. Cet abandon peut également se traduire par la volonté et la capacité d'une personne à exploiter d'autres interfaces numériques. En d'autres termes: plus nous refusons les gens, plus ils cessent d'essayer de se présenter.

Ne me croyez pas sur parole

Pour rendre le résumé immédiat, je tendu la main sur Twitter pour demander aux gens ce qu'ils ont vécu en utilisant la technologie d'assistance pour naviguer sur le Web.

J'ai aussi pris une définition volontairement vague de la technologie d'assistance. Trop souvent, nous supposons que le terme «accessible» signifie uniquement «fonctionne dans un lecteur d'écran». La vérité est que la technologie d'assistance est bien plus que cela.

La façon dont le Web est construit – ses principes et comportements fondamentaux – le rendent extraordinairement adaptable. C’est nous, les gens qui construisent sur et pour le Web, qui brisons cela. En ne tenant pas compte de ces appareils et méthodes d'interaction avec le contenu Web, nous nous éloignons implicitement de l'équivalence.

Cohérence

Pour certains, la technologie d'assistance peut signifier des extensions de navigateur spécialisées. Ces micro-applications sont utilisées pour améliorer, augmenter et personnaliser une expérience de navigation afin de mieux répondre aux besoins de quelqu'un.

Damien Senger, concepteur numérique, utilise une extension de navigateur appelée Midnight Lizard pour appliquer une expérience similaire sur plusieurs sites Web. Cela les aide «à se concentrer directement sur le contenu et à limiter les différences trop importantes entre les sites Web. Cela m'aide aussi à éviter les contrastes de couleurs trop durs qui sont vraiment inconfortables. »

Damien écrit également: «Souvent, les sites Web sont vraiment difficiles à lire pour moi en raison du manque de cohérence dans la mise en page, de lignes trop étroites ou tout simplement pas assez d'équilibre entre la taille de la police et la hauteur de la ligne. En rapport avec cela, la couleur peut créer beaucoup de distractions inutiles et je me bats quand un contraste trop fort est du texte à proximité. "

Comment maintenir l'équivalence

De plus, Damien augmente également son expérience de navigation en utilisant la technologie de blocage des publicités «non seulement pour les publicités mais aussi pour bloquer les animations ou les contenus trop distrayants pour mon TDAH».

Il n'est pas trop difficile d'imaginer pourquoi distraire et ennuyer vos utilisateurs est une mauvaise idée. Dans le cas des publicités, l'industrie n'est pas réglementée, ce qui signifie que les règles interdisant le TDAH, la migraine et / ou les animations déclenchant des crises ne sont pas respectées. À travers cet objectif, un bloqueur de publicité est une forme de légitime défense des consommateurs.

Kenny Hitt s'intéresse également aux publicités: «… quelle que soit la plate-forme, ce qui m'agace le plus, ce sont les sites Web avec des publicités qui font que le site est constamment mis à jour automatiquement. Cela m'empêche en tant qu'utilisateur de lecteur d'écran de lire le contenu de ces sites Web. »

Encore une fois, un manque de réglementation signifie que l'utilisateur doit prendre des mesures pour garder l'expérience équivalente.

Comment maintenir l'équivalence

Opportunité

Un manque d'expérience équivalente se traduit directement par une opportunité perdue. Beaucoup de personnes avec qui j'ai parlé ont mentionné qu'elles abandonneraient une expérience numérique qui était inaccessible le plus souvent.

Brian Moore mentionne, "il y a des sites Web où j'aime beaucoup leurs produits, mais je ne les achèterai pas parce que le site lui-même est une telle lutte, et les tentatives de tendre la main se sont heurtées au silence ou à la résistance à toute action."

Brian cite le site Web de Fluance comme exemple le plus récent. Les bugs présents dans ses flux d'utilisateurs shopping l'empêchent d'acheter du matériel audio grand public haut de gamme.

La présence Web complète de Fluance existe pour vendre des produits. Bien que la mise à jour d'un site Web ou d'une application Web pour être accessible puisse être un processus exigeant en efforts, il serait certainement dans l'intérêt de Fluance de s'assurer que son flux d'utilisateurs de paiement est aussi robuste qu'il pourrait l'être.

Capture d'écran du site Web de Fluance, montrant leur système de haut-parleurs 7.1 canaux Home Cinéma Signature Series au prix de 1 609,99 $ USD
Ces ventes perdues s'additionnent. (Grand aperçu)

L'opportunité ne se limite pas au commerce électronique non plus. Alors que de plus en plus de services se numérisent, nous poussons paradoxalement plus de personnes à vivre dans la société qui dépend de ces services numérisés – des personnes avec des droits protégés. Encore une fois, ce passage à une expérience équivalente est le coupable.

Justin Yarbrough «demandait un emploi lié à l'accessibilité au Arizona Department of Economic Security au cours de l'été, où ils voulaient que je passe une évaluation. Le bouton pour démarrer l'évaluation était cliquable div. Ils ont fini par saluer l'exigence d'évaluation du poste. »

Jim Kiely me parle de son frère, qui "a cessé de payer sa facture d'eau en ligne parce que le site Web de l'eau de la ville (ne fonctionne pas) bien avec un lecteur d'écran et un contraste élevé."

Personnellement, j'ai des amis qui ont été empêchés de soumettre des curriculum vitae sur plusieurs sites parce que leurs portails de candidature étaient inaccessibles.

Comment maintenir l'équivalence

Adaptabilité

Soren Hamby, responsable du marketing produit et défenseur de la conception, raconte ses expériences en utilisant un logiciel de grossissement d'écran et des capacités de lecture d'écran. Soren a «des niveaux de vision variables, alors (ils) n'ont pas toujours besoin du même niveau d'adaptation.»

À noter, Soren mentionne leurs difficultés avec les applications de livraison d'épicerie, en particulier «les chariots ne lisent souvent que les quantités plutôt que le nom de l'article. Il est beaucoup plus facile de commander avec une personne voyante. "

Il y a trois choses à considérer ici:

Le premier est la reconnaissance au niveau de la surface que l'application fonctionne différemment pour différentes personnes, le principal point sur lequel cet article se concentre.

Deuxièmement, Soren utilise plusieurs formes de technologie d'assistance, le mélange étant une combinaison évolutive en fonction de la combinaison de leur tâche et de la façon dont l'interface numérique répond à leurs besoins d'accès.

Comment maintenir l'équivalence

  • Assurez-vous que les étiquettes de vos commandes interactives sont pertinentes et concises.
  • Intégrez des scénarios et des conditions de handicap dans vos personnages de conception.
  • Évitez d'utiliser des unités de longueur absolue. (Non sérieusement.)
  • Évitez de définir des largeurs et des hauteurs maximales.
  • Évitez d'utiliser des composants à défilement fixe et collant, en particulier ceux de plus grande taille.
  • Testez vos mises en page en zoomant et / ou en augmentant la taille de votre texte par défaut pour vous assurer que le contenu n'est pas masqué.

Cela nous amène à notre troisième et plus important point:

Autonomie

Devoir compter sur l'aide d'une personne voyante pour commander des produits alimentaires n'est pas idéal. Pour beaucoup, l'acquisition, la préparation et la consommation d'aliments peuvent être des actes très personnels. Être forcé d'incorporer une assistance extérieure dans ce processus est très différent de l'invitation volontaire de quelqu'un à partager une expérience. La même notion s'applique également à tous les autres produits numériques.

Kenny mentionne également des applications d'épicerie: «… mon épicerie Kroger locale a commencé une refonte de l'application en juin 2019 qui rompt l'accessibilité avec leur application.» En discutant de cette régression, il poursuit en expliquant: «Parce que je ne peux pas passer financièrement à une autre entreprise, je ne la laisserai pas tomber. Kroger va découvrir que je ne m'arrête pas avec un problème. La persévérance dans la résolution des problèmes est une exigence pour toute personne handicapée si vous voulez réussir dans le monde. »

Trois captures d'écran de l'application Kroger repensée, y compris la section d'accueil, la section boutique et les publicités hebdomadaires.
Cette application a fière allure, à condition que vous puissiez la voir. (Grand aperçu)

Égalité

Kroger serait sage d'écouter les commentaires de Kenny. L'entreprise d'épicerie Winn-Dixie a récemment été poursuivie avec succès pour ne pas avoir fonctionné avec un lecteur d'écran. Le procès a fait valoir que le site Web de l'épicier était fortement intégré à leurs magasins physiques, et violait donc la loi américaine sur les personnes handicapées (ADA).

Un autre cas récent concerne la franchise Domino’s Pizza. Conduite jusqu'à la Cour suprême, la décision déclare clairement et sans ambiguïté qu'empêcher quelqu'un d'utiliser un site Web ou une application, simplement parce qu'il a utilisé un logiciel de lecture d'écran, est inconstitutionnel.

Dans les deux cas, le coût de la mise en œuvre des correctifs était bien moins cher que d'aller en justice – quelque chose à penser la prochaine fois que vous déciderez où commander une pizza.

Malgré quelques vilaines idées fausses sur la décision, les preuves sont claires: aux États-Unis, il existe désormais un précédent juridique pour que des entreprises privées soient poursuivies pour violation des droits civils via une expérience numérique inaccessible. L'Europe et certaines parties de l'Asie ont également des lois similaires.

Comment maintenir l'équivalence

Réactivité

Une autre façon de maintenir une expérience équivalente – à laquelle on ne pense souvent pas – est de donner aux rapports sur les problèmes d'accessibilité le même poids et les mêmes préoccupations que les autres bogues logiciels.

Les problèmes d'accessibilité signalés sont souvent minimisé et ignoré, ou sont envoyés à une personne ignorant le problème et / ou impuissante à le résoudre.

Kenny, qui a commencé à utiliser un ordinateur avec un lecteur d'écran en 1984, dit: «Quand je rencontre des problèmes d'accessibilité de nos jours, je vais essayer de le signaler, lorsque j'obtiens la réponse habituelle des commentaires de la personne qui ne se soucie pas, j'abandonne simplement et partez. Si (la réponse) vient de quelqu'un dans le marketing qui ne comprend pas l'accessibilité, j'abandonne et je m'en vais. Il est inutile d'essayer d'enseigner à ces personnes l'accessibilité. »

Le point de vue de Kenny est partagé par de nombreux autres membres de la communauté des personnes handicapées. Rappelez-vous ce que j'ai dit plus tôt sur les effets cumulatifs.

Brian rapporte que,

«Si je trouve des problèmes importants avec un site, je le signale. Selon qui je lui parle, cela va de "voici ce qui ne fonctionne pas" à toutes sortes de détails techniques sur les raisons pour lesquelles je peux trouver les bonnes personnes. "

La transmettre aux bonnes personnes est la clé. Une autre partie de l'expérience équivalente consiste à gérer les commentaires de manière opportune et constructive, tout comme vous le feriez pour tout autre problème avec votre produit ou service.

Répondre à un problème d'accessibilité est simple:

  • Remerciez la personne d'avoir pris le temps et les efforts nécessaires pour signaler le problème.
  • Reconnaissez le problème et identifiez la personne ou l'équipe qui s'en occupera.
  • Posez des questions de clarification au besoin.
  • Proposez des solutions de contournement potentielles, étant entendu qu'elles ne sont que temporaires jusqu'à ce que le problème sous-jacent soit résolu.
  • Offrez-leur de les impliquer dans le processus, y compris en les informant lorsque le problème a été résolu.

Être ouvert, honnête et transparent sur votre processus de correction de bugs contribue grandement à établir la confiance dans une population qui a été historiquement et systématiquement négligée.

Sachez également qu'attribuer à quelqu'un une adresse e-mail pour effectuer des tâches au nom d'un utilisateur de technologie d'assistance n'est pas une solution appropriée, efficace ou durable. Rappelez-vous les préoccupations entourant l'autonomie discutées précédemment.

Comment maintenir l'équivalence

  • Créez une déclaration d'accessibilité, y compris les problèmes connus, un calendrier provisoire pour leurs correctifs et des informations de contact faciles à découvrir.
  • Assurez-vous que toute personne en contact avec le client (assurance qualité, support client, marketing, etc.) est formée sur le protocole de signalement des problèmes liés à l'accessibilité.
  • Quantifier les problèmes liés à l'accessibilité, à la fois internes et signalés.
  • Soyez à l'affût des modèles et des tendances avec les problèmes d'accessibilité découverts, car ils représentent des opportunités d'apprentissage.
  • Comprenez que toutes les plates-formes de collecte de commentaires ne sont pas créées de la même manière.

Motivation

Nous avons couvert les frustrations quotidiennes des gens, ainsi que les droits civils et le paysage juridique actuel. Si ceux-ci ne vous motivent pas, permettez-moi de présenter un autre facteur à considérer: le profit.

Il y a deux études provoquantes sur lesquelles je voudrais attirer l'attention, mais ce ne sont en aucun cas les seules études réalisées dans cet espace.

La page de couverture du rapport Le pouvoir d'achat des adultes handicapés en âge de travailler placée sur une capture d'écran de la page d'accueil de l'enquête Click Away Pound
(Grand aperçu)

Le premier est le Click Away Pound Survey, une enquête menée en 2016 et 2019 pour «explorer l'expérience d'achat en ligne des personnes handicapées et examiner le coût pour les entreprises d'ignorer les acheteurs handicapés».

L'enquête a révélé que plus de 4 millions de personnes ont abandonné un site Web de vente au détail en raison des barrières d'accès qu'elles ont trouvées. Ces personnes représentent 17,1 milliards de livres (~ 21,1 milliards USD) de revenus potentiels perdus.

Le deuxième est le pouvoir d'achat des adultes handicapés en âge de travailler (PDF), réalisé en 2018 par les instituts américains de recherche. Cette étude a révélé qu'il y avait environ 490 milliards de dollars de revenu disponible chez les adultes handicapés en âge de travailler. C’est un milliard avec un B majuscule

Il y a deux des (nombreux) points à retenir de ces études que je voudrais souligner:

Premièrement, d'un point de vue historique, le Web est encore très nouveau. En plus de cela, son omniprésence est encore plus récente, ce qui signifie que l'utilisation par la population générale est une petite fraction de la durée de son existence.

Deuxièmement, la population générale comprend de nombreuses personnes handicapées et leurs besoins ne sont pas satisfaits. Ces besoins non satisfaits représentent des milliards de dollars de revenus potentiels.

Il s'agit d'un marché gigantesque que nous, en tant qu'industrie, ne connaissons que maintenant. Plutôt que d'aborder l'accessibilité avec un état d'esprit d'aversion au risque, pourquoi ne pas utiliser cet apprentissage comme un excellent moyen de visualiser vos opportunités commerciales actuelles et futures?

Ne nous arrêtons pas ici

Trop souvent, nous considérons l'accessibilité comme un problème à résoudre plutôt que comme une façon de regarder le monde. Des expériences équivalentes nécessitent que nous remettre en question nos hypothèses et nos biais et penser à des expériences en dehors de la nôtre. Cela peut être inconfortable de penser au début, mais tout cela est au service de rendre les choses utilisables pour tous.

En tant que professionnels du Web, c'est notre travail et notre privilège de nous assurer que les expériences que nous offrons sont équivalentes. Dans la deuxième partie, nous allons voir comment faire exactement cela.

Lectures complémentaires

  • «WCAG Primer», Tetra Logical
  • "Les bases de l'accessibilité du Web", le blog d'accessibilité de Marco Zehe
  • «Liste de contrôle de l'accessibilité du Web: 15 choses pour améliorer l'accessibilité de votre site Web», WebsiteSetup.org
  • «L'importance des tests d'accessibilité manuels: appelez les professionnels», Eric Bailey, Smashing Magazine
  • «Prendre l'accessibilité au-delà de la conformité», Dennis Deacon, 24 ans Accessibilité
  • «Vidéos de personnes handicapées utilisant la technologie», Hampus Sethfors, Axess Lab
  • «Perspectives d'accessibilité Web: explorez l'impact et les avantages pour tout le monde», Web Accessibility Initiative (WAI), W3C

Merci à Brian Moore, Damien Senger, Jim Kiely, Justin Yarbrough, Kenny Hitt et Soren Hamby pour avoir partagé leurs idées et leurs expériences.

Smashing Editorial(rail)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *